Je m'appelle

Célia Caffarelli

je suis ostéopathe DO, et j’interviens sur les cavaliers et les chevaux.

Mon approche avec les chevaux est dans la recherche de la relation.

Je pratique une équitation dite éthologique, basée sur la connaissance des besoins du cheval, de son mode de communication et de compréhension, afin de fonder une relation basée sur de la confiance, du respect et de connexion.

Je recherche à ce que chaque cheval s’exprime dans sa personnalité et s’épanouisse dans son rapport avec les humains.

J’essaye d’avoir une vision globale du cheval afin de pouvoir l’aider à différents niveaux à se développer et donner le meilleur de lui même.

D’ abord, le cheval dans son milieu, en lui permettant d’avoir une vie assez proche de ses besoins naturels, en étant intégré dans un troupeau où il pourrait se sentir bien, avoir des relations avec d’autres chevaux et parfois pouvoir réapprendre à s’exprimer comme un cheval.Disposer de suffisamment d’espace pour pouvoir bouger, s’exprimer, courir, et se développer physiquement. Se nourrir de fibres et trouver un équilibre intestinal.

Ensuite, par le métier d’ostéopathe et de podologue, on peut déceler tous les problèmes, tensions, blocages physiques qui pourraient créer des douleurs, ralentir la croissance ou le développement musculaire. Un parage adapté et une mobilité accrue permet de stimuler la pousse de pieds sains et forts, pour un meilleur encrage, une meilleur gestion des forces de la locomotion et un meilleur équilibre du corps.

 

Enfin, c’est par le travail que l’on va effectuer avec le cheval, à pied dans un premier temps, puis à cheval lorsque toutes les bases à pied seront acquises, que l’on va pouvoir agir sur son mental et sur son physique. Le travail mental du cheval, va dépendre de sa personnalité et des problèmes qu’il peut exprimer, mais le but est généralement toujours le même : permettre au cheval de gagner en confiance en lui ou en respect, le pousser dans l’utilisation de sa réflexion, lui donner un cadre sécurisant lui permettant de s’épanouir et d’interagir avec l’humain.

Lorsqu’on a gagné la connexion et stimulé l’envie d’interagir, le travail du physique est dans une continuité logique. Aider le cheval à apprendre à utiliser son corps de manière juste et durable, dans la recherche de l’impulsion, de l’équilibre et de la légèreté, quelque soit la discipline que l’on souhaite pratiquer.

Galerie
Photos & Vidéos

Un renseignement
sur notre Pension de chevaux?

Ou sur notre élevage, sur notre association Caval’éthique, nos poulains à vendre…