Notre

Pension La PLagne

En Dordogne, au cœur du Périgord Pourpre sur 50 hectares de prairies et 50 hectares de bois

Nous aspirons à vivre avec les chevaux, en harmonie et équilibre, en créant du lien, en respectant leurs besoins fondamentaux, et en réussissant à s’intégrer dans un écosystème où le cheval se trouve au centre.

Le système du paddock paradise était, pour nous, le système idéal. Un paddock paradise est une organisation de l’espace du cheval, qui cherche à recréer un environnement stimulant et proche de son mode de vie naturel.

Les chevaux disposent de 20 hectares, composée en grande majorité de prairie, mais aussi de bois, organisés en de nombreuses parcelles de tailles variables. Entre les parcelles, chemine un couloir d’1,5 kilomètres, forme une boucle et qui constitue la clé de voûte de cet environnement. Les chevaux empruntent ce couloir, toute l’année, pour rejoindre les différentes parcelles de prés (que l’on ouvre et ferme de manière très régulière afin de limiter le piétinement et laisser l’herbe repousser), les bois pour s’abriter ou s’y nourrir ou les points d’eau. Dans cet espace, le cheval est naturellement porté à se déplacer bien plus que dans un simple pré, pour aller manger, boire ou s’abriter. Pour cela, il emprunte le couloir, qui serpente, monte et descend en suivant le paysage et dans lequel nous avons installé des embûches : des troncs, des branchages, des passages étroits, des choix de chemins, des pierres, des ru-balises… Tout est fait pour que l’environnement soit stimulant physiquement et mentalement : le cheval marche plus, il emprunte les montées et les descentes, enjambe de nombreux obstacles au sol, se développe musculairement et gagne en équilibre ; il est curieux de son habitat, va chercher ce dont il a envie, et se promène avec son troupeau.

Nous accordons beaucoup d’attention à soigner nos pâtures, nous passons le broyeur au moins 2 fois par an, nous étalons du foin sur les zones rasés et piétinées afin de ressemer, nourrir et protéger le sol, nous semons des plantes bénéfiques pour les chevaux et l’équilibre biologique de la terre, nous arrachons les mauvaises herbes et nous passons la débroussailleuse sous les clôtures tous les ans.

L’hiver (les mois les plus humides) , les chevaux ont accès par le couloir à des bois et des clairières (les prés sont laissés au repos pour préserver les sols) ce qui leur fournit un espace très protégé des intempéries. Les racines des gros chênes apportent énormément de stabilité au sol et l’eau de la pluie est très vite absorbée ; les chevaux ne sont donc pas dans la gadoue, malgré le piétinement. Ils ont de l’herbe dans les clairières, et nous déplaçons aussi la mangeoire à foin le plus souvent possible. Le but de cette gestion de l’espace, est de préserver l’environnement afin que le cheval puisse en jouir au mieux tout en ayant le maximum d’herbe, et nourrir le moins possible en foin. Les chevaux sont également pied nus, pour leur santé, par sécurité lors des coups, et par soucis de préserver les sols.

En plus d’une centaine d’hectares de prés et de bois, nous disposons :

  • d’une aire de pansage, d’une douche, d’une barre d’échographie, avec éclairage
  • de 4 boxes en cas de nécessité,
  • de toilettes,
  • d’une sellerie,
  • d’un club house chauffé et équipé,
  • d’un rond de longe,
  • d’une carrière Toubin & Clément 20X60,
  • d’un petit manège avec des miroirs,
  • de matériel d’obstacle (plots, cubes, barres, chandeliers, cavaletti…),
  • d’un grand parcours dans les bois mêlant TREC, cross et Trail.
  • de paddocks

Galerie
Photos & Vidéos

La Plagne vue du ciel

Parce que c’est toujours plus beau vu d’en haut…
Voici La Plagne, son hameau, ses prairies et ses chevaux.
Elevage de chevaux de couleurs
Pension paddock paradise
24610 Saint Martin de Gurson

Pension Paddock Paradise de La Plagne (24610)

Un renseignement
sur notre Pension de chevaux?

Ou sur notre élevage, sur notre association Caval’éthique, nos poulains à vendre…